image_rubriques_AUTRES
logo

Oriane Senninger, nouvelle chargée de recherche

>> Nouveaux entrants <<

Oriane_Senninger_portrait.jpg



Oriane Senninger est nommée chargée de recherche en solidification numérique au CEMEF à compter du 17 septembre 2018. Oriane vient renforcer l’équipe Structure et Propriétés dans les Procédés de Solidification (SP2) pilotée par Charles-André Gandin. Elle soutiendra et développera les activités sur la modélisation des transformations de phase dans les procédés de solidification par la méthode automate cellulaire couplée éléments finis (CAFE), méthode développée avec la librairie cimlib du CEMEF. Ses travaux de modélisation permettront notamment d’améliorer la compréhension des transformations de phase se produisant dans les procédés de fabrication additive.

 

Nous sommes heureux d’accueillir Oriane Senninger dans ce nouveau poste permanent au sein du centre. Elle a été retenue suite à une campagne de recrutement ouverte et après un postdoc de 18 mois dans l’équipe SP2. Elle connaît donc le CEMEF et peut parler de ses nouvelles fonctions.


Comment se situe ce poste dans ton parcours ? Comment l’envisages-tu ?



Depuis mes débuts en recherche, j’ai été portée par le désir de comprendre toute la physique des transformations de phase, tous les maillons de la chaîne. J’ai étudié les échelles nano en thèse, puis mes deux postdocs m’ont permis de visiter les échelles micrométriques. Dans l’équipe SP2, les études portent sur les échelles supérieures, où les phénomènes physiques des différentes échelles sont interconnectés. Ce poste s’inscrit dans une logique et une continuité.

Mes expériences à des échelles plus petites m’apportent un regard différent peut-être. Quand je modélise un phénomène, j'ai en tête tout ce qui peut se produire aux plus petites échelles et influencer le résultat.

L’équipe que j’intègre a comme thématique centrale la solidification. Il y a peu d'interaction entre cette communauté et celle dont j'ai fait partie en thèse qui est celle de la physique des transformations de phase dans les solides. Les combiner est intéressant car les deux aspects interviennent dans la mise en forme. J’apporterai ma connaissance à l’état solide et serai en renfort en physique des matériaux.

J’apprécie de participer à un travail collaboratif dans un groupe qui dispose d’une expertise globale forte. J’apprécie aussi d’intégrer un laboratoire dont la mission est la recherche partenariale. J’ai besoin de savoir à quoi sert le travail que je fais. L'innovation industrielle est l'une des motivations de ma recherche.

J’ai également goûté à la recherche par groupe aux Etats Unis où je suis restée deux ans. Avec le principe d’un professeur supervisant un groupe de doctorants et de postdoctorants. Cela donne une organisation dynamique et vivante. Je retrouve cette dimension ici. Il y a beaucoup d’étudiants, cela apporte beaucoup de fraîcheur.


Le CEMEF en trois mots ?


  • Concret
  • Excellence car exigence de qualité
  • Dynamisme
 

Nous souhaitons la bienvenue dans ses nouvelles fonctions à Oriane et une belle carrière de chercheuse.
B.P. 207 - 06904 Sophia Antipolis Cedex
logo S&CC
logo Transvalor
logoCNRS
logoEcoleMinesParis
logoArmines
logoSphere
logoCarnot