image_rubrique_CEMEF
logo

Franck Pigeonneau

Septembre 2017

franck_pigeonneau.jpg

Franck Pigeonneau


Docteur

Chargé de recherche MINES ParisTech


Equipe de recherche :

Rhéologie, Microstructure, Procédés - RMP


Domaines de recherche :

  • mécanique des fluides hétérogènes et réactifs
  • résolution numérique des équations aux dérivées partielles non-linéaires
  • sciences des transferts et thermodynamique des phénomènes irréversibles
  • génie chimique des réacteurs ouverts (procédés d’élaboration des verres)
  • Physico-chimie des verres

 

Dernières publications significatives :

Alouges, F.; Aussal, M.; Lefebvre-Lepot, A.; Pigeonneau, F. & Sellier, A. Application of the Sparse Cardinal Sine Decomposition to 3D Stokes Flows Int. J. Comp. Meth. and Exp. Meas., WIT Press, 2017, 5, 387-394
  Boujlel, J.; Pigeonneau, F.; Gouillart, E. & Jop, P. Predicting the rate of chaotic mixing in yield-stress fluids Phys. Rev. Fluids, 2016, 1, 031301(R)
  Chave, F.; Pietro, D. A. D.; Marche, F. & Pigeonneau, F. A Hybrid High-Order method for the Cahn-Hilliard problem in mixed form SIAM J. Numer. Anal., 2016, 54, 1873-1898
  Guémas, M.; Sellier, A. & Pigeonneau, F. Low-Reynolds-number rising of a bubble near a free surface at vanishing Bond number Phys. Fluids, 2016, 28, 063102
   > Accéder à la liste complète des publications de Franck Pigeonneau (mise à jour septembre 2017)

Mini CV :

  Mini CV Franck Pigeonneau

Activité de recherche, encadrement de thèses

  Mécanismes physicochimiques responsables de la nucléation des bulles dans des verres d’oxides (Thèse CIFRE avec Saint-Gobain Recherche de D. Boloré, 2017 , thèse Luis Péreira qui commence en 2017 pour le CEA Marcoule).
  Instabilités thermoconvectives avec sources volumique de chaleur (effet Joule) appliquées aux procédés d’élaboration des verres par fusion électrique.
  Développement de méthode numérique pour la modélisation des écoulements à surface libre et pour l’étude de la dynamique de ligne triple par une approche de champ de phase (collaboration avec P. Saramito, Laboratoire J. Kuntzmann, INP Grenoble).
  Résolution numérique des écoulements de Stokes par des méthodes d’intégrales de frontière (collaboration avec A. Sellier, Laboratoire d’hydrodynamique et Aline Lefebvre-Lepot, centre de mathématiques appliquées, école polytechnique Paris-Saclay).

Enseignement :

Mécanique des milieux continus, Master Physique des Matériaux, Mécanique et Modélisation numérique de l’université de Nice Sophia-Antipolis.

Responsabilités marquantes dans la communauté scientifique :

Membre élu du bureau de la division Physique de la matière molle de la Société Française de Physique (2010 à 2014).
B.P. 207 - 06904 Sophia Antipolis Cedex
logo S&CC
logo Transvalor
logoCNRS
logoEcoleMinesParis
logoArmines
logoSphere
logoCarnot