image_rubrique_FORMATIONS
logo

Stage CEMEF 2019 : Mise en service d'un tribomètre dédié à l'étude de l'usure de courroies en V en élastomères

Sujet : Mise en service d’un tribomètre dédié à l’étude de l’usure de courroies en V en élastomères.
 

Contexte :

Comment fonctionne une courroie en V ?
Une poulie motrice, entraînée en rotation à vitesse connue, doit entraîner une poulie réceptrice sur laquelle s’applique un couple résistant T. En conséquence, la courroie glisse sur les poulies d’une quantité qui assure des efforts tangentiels formant un couple moteur qui équilibre ce couple résistant. Pour passer un couple élevé, on a évidemment besoin de tendre suffisamment la courroie pour augmenter les efforts normaux et par eux les efforts tangentiels.

usure de courroies en V en élastomères


La problématique de l’usure
La courroie est en contact par ses flancs avec les flancs de la poulie, c’est là que se concentre l’usure qui dépend fortement de la pression de contact (imposée via la tension de courroie) et du glissement (qui fait intervenir le couple résistant). Ces deux variables agissent aussi via la température de contact qui se révèle, pour les matériaux concernés, le facteur prépondérant.

Qu’est-ce qu’un tribomètre ?
Un dispositif expérimental destiné à mesurer le frottement et l’usure dans des conditions variées, lubrifiées ou non, dans une gamme de température, vitesse, forces de contact… Un tribomètre est en cours de réalisation au laboratoire. Il va respecter les principes de similitude avec la problématique « courroie » et privilégiant les variables pression, température et glissement, avec une cinématique de roulement/glissement. Le dispositif comporte une enceinte contrôlée en température et en humidité.

Objectifs du stage :

Participer au développement, à la mise en route et à l’exploitation de cet appareil de laboratoire :
- Participer au développement du pilotage, du contrôle machine, et de l’interface utilisateur,
- Prendre en main les mesures analogiques et les mesures par thermographie IR,
- Préparer un protocole de mise en place des essais,
- Réaliser des essais de validation balayant les différentes configurations du tribomètre, - Optimiser, conjointement avec le bureau d’études ainsi qu’un doctorant et son équipe d’encadrement, la mise au point des tests tribologiques.
Mots-clés
Tribologie, élastomères, courroie de transmission
Durée
4 à 6 mois, à partir de février 2019
Profil recherché
Niveau ingénieur (5ème année) .
Un goût prononcé pour l’expérimentation est nécessaire. Des compétences en mesures physiques (capteurs et conditionneurs, LabVIEW) et en thermographie IR seraient appréciées.
Partenariat
Ce stage est organisé en étroite collaboration avec Hutchinson, leader mondial des solutions à base d’élastomères pour l’antivibratoire, la transmission du mouvement, l’étanchéité ou le management des fluides ( https://www.hutchinson.com/fr/nos-expertises).
/ Hutchinson appartient au groupe TOTAL.
Rémunération
Indemnité de stage de 570¤/mois
Lieu de travail
MINES ParisTech - CEMEF, Sophia Antipolis (06), France
Equipes et contacts
Mesures, Etudes, Ateliers (MEA) : Arnaud Pignolet 04 93 95 74 40
et Pôle Surfaces et Procédés (PSP) : Pierre Montmitonnet 04 93 95 74 14
Postuler
Pour postuler, merci d’envoyer un CV, une lettre de motivation, ainsi qu’un relevé de notes de M1 et M2 aux contacts ci-dessus
B.P. 207 - 06904 Sophia Antipolis Cedex
logo S&CC
logo Transvalor
logoCNRS
logoEcoleMinesParis
logoArmines
logoSphere
logoCarnot