Surfaces et Procédés – PSP

    //www.cemef.mines-paristech.fr/wp-content/uploads/2019/06/PSP_homepage-3.png

    MEMBRES PERMANENTS DE L'ÉQUIPE

    Pierre Montmitonnet, responsable
    Alain Burr
    Karim Inal
    Imène Lahouij
    Frédéric Georgi

    Domaines de recherche

    -Procédés de génération et de modification des surfaces et interfaces
    -Tribologie et dynamique des interfaces
    -Surfaces en service, durabilité

    applications

    -Revêtements et traitements de surface de pièces de structure
    -Collage structural : de la physico-chimie à la tenue mécanique
    -Frottement, lubrification et usure en mise en forme des métaux : de la mesure au modèle

    Objectifs principaux du pôle PSP

    En se fondant sur l’analyse des mécanismes microscopiques d’interaction d’une surface ou d’une interface avec son environnement, améliorer les propriétés d’un système par tout moyen adéquat : optimisation des matériaux de surface, traitement de surface, revêtement, lubrification..

    Sujets de recherche récents

    • Etude in situ de l’électromigration dans les couches minces conductrices de vias traversants (microélectronique, intégration 3D).
    • Mesure mécanique et observation simultanée en microscopie électronique à balayage (MEB), vers la compréhension des mécanismes d’endommagement des surfaces.
    • Modèle couplé d’usure, adhérence et frottement dans un contact polymère – métal.
    • La sépiolite, une argile fibreuse, du « bleu Maya » aux membranes de piles à combustible
    • Matrices de détecteurs infrarouge en CdHgTe courbes : mise en forme hémisphérique et propriétés optoélectroniques induites
    • Equipements et logiciels du pôle PSP :

    • Caractérisation mécanique de surface : Nano-indentation instrumentée et nano-rayure, Micro- et Macrodureté, Micro-indentation à chaud (700°C), Micro-indentation et rayure in situ sous MEB
    • Analyses de surface : XPS, FTIR/ATR, EDX
    • Caractérisation topographique : Rugosimètre optique, AFM
    • Caractérisation électrique de surface : AFM + Resiscope
    • Contraintes résiduelles : DRX avec four (1100°C) et mini-machine de traction
    • Tribomètres
    //www.cemef.mines-paristech.fr/wp-content/uploads/2019/06/PSP_fait-marquant.png

    Faits marquants du pôle PSP

    Le rajeunissement de nos moyens de Diffraction des Rayons X (DRX) en 2015 a été l’occasion de nous doter de la capacité de mesurer les contraintes résiduelles en plus des paramètres de maille et des textures.

    L’appareil est doté d’un four permettant de suivre les transformations jusqu’à 1100°C ainsi que, grâce à un développement de notre bureau d’études MEA, lors d’un essai mécanique à froid sur une mini-machine de traction (2017).

    Karim INAL

    Optimiser les matériaux et la structure d'un revêtement de sol pour augmenter sa résistance à la rayure, c’est le défi de ma thèse. Je suis fasciné par les thèmes scientifiques de haut niveau en oeuvre pour l’étude d’un objet aussi banal qu'un revêtement de sol.

    Benoît WITTMANN, Doctorant dans l'équipe PSP

    Témoignage Benoit Wittmann